Journées de Lyon 2016

Journées de Lyon

Programme des Premières journées du Réseau des Territorialistes à Lyon :

Ces deux journées ont accueillies entre 120 et 150 personnes, de différentes régions françaises, mais aussi d’Italie et d’Espagne, à l’Université Lyon 2, à l’Institut d’Études Politiques de Lyon ou à l’École Normale Supérieure de Lyon. Elles ont alterné des temps long de présentation et d’échanges, des tables rondes et des ateliers entre porteurs d’initiatives et praticiens, chercheur-e-s et étudiant-e-s.

– La journée du mercredi 23 mars s’est déroulée au Grand Amphithéâtre du Rize à Villeurbanne

La matinée a donnée lieu à l’intervention de six collectifs, en présence de plusieurs autres également invitées à venir échanger. Leurs démarches interpellent toutes la construction démocratique de l’agir et les métiers des différents champs professionnels, les communs territoriaux et les modalités de leur (re)connaissance. Des praticiens de cabinets d’architecture, d’urbanisme et de paysages, de bureaux d’études et d’observatoires ont été mobilisés pour engager un débat.

L’après-midi a été consacrée à deux tables rondes réunissant 16 praticiens et chercheurs, de différents horizons professionnels et disciplinaires, sur le thème de ce qui fait communs dans les territoires et sur les phénomènes engendrés par la métropolisation dans ce registre. Cette table ronde a été suivie d’échanges animés par des docorant-e-s.
La fin d’après-midi a réunie, de manière ouverte, le réseau des territorialistes, pour capitaliser l’expérience, discuter des actions engagées (ex : site web) et débattre de celles à conduire.

-La journée du jeudi 24 mars s’est déroulée à l’IEP de Lyon; le matin au Petit Amphithéâtre et l’après-midi à l’Amphithéâtre Leclair.

La matinée a été structurée par quatre ateliers de production dédiés aux savoirs émanant des territoires. Cette matinée a proposée d’autres expériences, plus étroitement liées aux fonctionnements urbains. L’animation a été assurée par le collectif Anciela, accompagné d’étudiants de master et doctorat, et la restitution fut réalisée par des universitaires, avant mise en débat avec l’ensemble des participants.

L’après-midi a été consacrée aux formes renouvelées de la recherche, en lien à l’action, en présence de représentants de cinq UMR (géographie, sciences politiques, psychologie, architecture-urbanisme…) mais aussi du service Sciences et Société de l’Université de Lyon, ainsi que de la Société des Territorialistes (Italie). La fin d’après-midi réunira, de manière ouverte, le réseau des territorialistes français et italien, pour capitaliser l’expérience, discuter des actions engagées (ex : site web) et débattre de celles à venir (ex : création du réseau européen).

Frais d’inscription: 20€
Gratuit pour les étudiant-e-s / doctorant-e-s.